Lieux opaques
Université de Southampton (RU)

24.11.2009 - 23.01.2010








Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse


Lieux opaques montre des sites voués au secret et à la technologie en Angleterre. Organisée par The Arts Catalyst en partenariat avec le Bureau Expérimental, SCAN et la John Hansard Gallery, l'exposition présente de nouvelles oeuvres d'artistes qui explorent des lieux et des institutions en outrepassant l'écran de leur réputation publique.


Le Bureau Expérimental : Overt Research Project (OOE) ouvre l'exposition avec une cartographie des emplacements de laboratoires et installations de pointe qui sont tenus secrets - à leur insu ou volontairement. La proposition intègre un diaporama et un guide de terrain pour localiser les sites dans un kiosque d'information. Dans un autre espace de la galerie, OOE montre également Les archives de Mike Kenner, témoignant des années de campagne de communication publique menées par un homme solitaire concernant les expériences de guerre biochimique réalisées par Porton Down à Salisbury.


Le film Le Parc de la science vaudou de Victoria Halford et Steve Beard évoque le réseau secret du Laboratoire de santé et de sécurité du Derbyshire, où des déraillements de trains et des accidents industriels sont reproduits pour l'étude de leurs impacts destructeurs. Mêlant réalité et fiction, le film imagine une rencontre passée entre le poète William Blake et le philosophe politique Thomas Hobbes, dessinant des affinités avec ce site particulier.





Expositions à venir et en cours

Archives 2009

Lieux opaques, Université de Southampton

Exposition du 24 novembre 2009 au 23 janvier 2010. John Hansard Gallery, University of Southampton, Southampton, SO17 1BJ (Royaume Uni). Ouverture du mardi au vendredi de 11h à 17h, le samedi de 11h à 16h (fermeture le 24 décembre 2009). Entrée libre.








© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Menwith Hill, North Yorkshire, for Ultimate High Ground, 2009. Photo by Steve Rowell

Menwith Hill, North Yorkshire, for Ultimate High Ground, 2009. Photo by Steve Rowell


Un mémorial pour ce qui existe encore, de Beatrice da Costa offre une réflexion pessimiste sur les espèces menacées des îles britanniques. Présentant une sélection d'animaux rares, d'insectes et de reptiles, prêtés en partie par le Natural History and Horniman Museums, Beatrice da Costa identifie ces collections comme des "trous noirs" de la science zoologique, avec l'avenir sombre qu'ils impliquent.


Steve Rowell, collaborateur du collectif CLUI installé aux Etats-Unis, dévoile dans son projet Ultimate High Ground UK des espaces militaires partagés américains et britanniques. Réalisé à travers une installation vidéo multi-écrans, le travail se concentre sur RAF Menwith Hill, North Yorkshire, une station satellite espionne au sol bien connue pour ses installations rhizomiques.


L'exposition Lieux opaques s’accompagne d’un film d'interviews d'artistes et d’une publication spécifique comportant un nouvel essai de l'écrivain et critique d'art Sally O'Reilly.